Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 20:01

Cassio1_24052007.jpgSi cela n'est pas déjà fait, je vous invite à découvrir Cassio, une bande dessinée en plusieurs cycles, qui est toujours en cours d'agrandissement. Mêlant aventure et récit historique, il s'agit d'une enquête palpitante et mystèrieuse naviguant entre le XXIe et le IIe. Ornella Grazzi, archéologue, découvre une ancienne villégiature de Lucilius Aurelius Cassio, homme puissant et influent de Rome, dont le meurtre demeure irrésolu. Assassiné à coups de couteaux par quatre conjurateurs, il semblerait que celui-ci ait pourtant survécu à cette agression, dissimulant dans l'une de ses demeures - celle retrouvée par Ornella - des manuscrits parcellaires sur ses "meurtriers". Nous sommes dès lors entraînés dans cette enquête, afin de découvrir qui ils étaient, quel fut leur mobile et comment Cassio put-il réchappé à la mort et se venger. Cette découverte ne sera également pas sans conséquence pour l'équipe de l'archéologue : le mystère Cassio semble bien résonné au-delà de l'antique Rome

Une belle épopée haletante imaginée par le duo Desberg/Reculé qui nous propose une double intrigue joliment orchestrée.

Cassio
Stephen Desberg, Henri Reculé
Le Lombard 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 20:00

pageblanche.jpgEloïse Pinson "se réveille" amnésique sur un banc quartier Montgallet à Paris. Non pas qu'elle se soit endormie, mais comme lorsque l'on oublie ce que nous étions venus faire dans une pièce, elle ne souvient plus de ce qu'elle fait là. Pas une seule trace de souvenir, plus de nom, plus de prénom, plus d'histoire. Quelques réflexes, les lignes de métro n'ont plus de secrest pour elle, et elle sait qui est Britney Spears. Son amnésie est étrangement sélective, et Eloïse va devoir rassembler le puzzle de sa vie.
1ère étape, retrouvez son nom et son adresse ... Quoi de plus pratique pour cela qu'un sac de filles, et pour cela il faut le vider.
2ème étape. De petits morceaux de vie apparaissent, une carte d'identité ornée d'une photo et d'un nom qui ne lui dit rien, un plan des lignes de métro ...
Une adresse. Un pas de porte. Un "Mrraow" retentissant. Mais la hantise de passer la porte. Que lui attend-t-il ? Un voisin étonné ? Un amant assassiné ? Une fête improvisée ? Des kidnappeurs ? Un mec blasé ? Un appartement dévasté ? Le FBI France ? Son double ? Un amant volage ? Un avis d'expulsion ? Une famille inquiète ?
Chaque geste prend une nouvelle dimension, comme répondre au téléphone ... Mais ce qui est d'autant plus bouleversant peut-être ce regard nouveau qu'elle porte sur sa vie. Car cette quête identitaire, sous des apparences drôles et cocasses, la confronte à ce qu'elle fut : ses habitudes, ses amis, ses goûts et ses centres d'intérêt - tellement semblables à tant d'autres qu'ils ne font d'elle que quelqu'un parmi tant d'autres.

Avec beaucoup d'humour, Boulet nous propose de regarder au coeur de nos vies, à l'instar d'Eloïse, qui en cherchant à se créer une identité, à suivre les diktats, s'est oublié, laissant derrière elle une page blanche, qui lui  est donné providentiellement de remplir à nouveau. Ainsi elle découvre qu'elle n'a rien en commun avec ses amis, et qu'elle est passée à côté d'une amie, comme du reste de sa vie.
Un excellent et émouvant moment de lecture en perspective grâce aux dessins expressifs de Pénélope Bagieu et scénario de Boulet.

La page blanche.
Boulet, Pénélope Bagieu.
200 pages. 22,80€. ISBN : 978-2-7560-2672-5

 A voir !

Le site de Boulet
Le site de Pénélope Bagieu

";
Partager cet article
Repost0
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 22:33

9782844851987.jpgVoilà un bien drôle ouvrage, tant par sa forme que par son fond, un véritable objet documentaire non identifié, mi-encyclo, mi-couteau suisse. Glanées deci, delà, tantôt dans d'autres ouvrages, tantôt parmi les maximes populaires, ces miscellanées, comprenez ce mélange pour être etymologiquement correct, sont un joyeux divertissement hétéroclite qui vous feront sauter des pages, les feuilleter en tous sens et sans en rater une seule ! Son léger côté rétro lui confère une aura de mystère et de secret, qui lui confère des airs de manuel ancien.

Avec ces Miscellanées, l'argot bruxellois n'aura plus de secret pour vous, vous serez également  incollable sur le deuil victorien et le calendrier révolutionnaire et connaitrez après sur le bout des doigts toutes les insultes shakespeariennes, saurez faire un noeud papillon et bien d'autres "petits riens", utiles ou futiles, mais véritables mines d'érudition, qui vous feront adhérer à cette maxime d'Arthur Balfour "Il n'a appris à lire qu'à moitié, celui qui n'a pas aussi appris l'art encore plus subtil de feuilleter et de sauter des pages."

 

Les Miscellanées de Mr.Schott
Ben Schott. Editions Allia.
158 pages. 15€. ISBN : 2844851983

 

A voir !

http://www.benschott.com/
http://www.miscellanies.info/

Partager cet article
Repost0
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 21:59

porc-ou-cochon.jpgIl est des gourmandises auxquelles je ne saurai résister. Et il en est une, plus particulièrement, qui est celle des mots. Je nourris une passion inextinguible pour leur étymologie. Fort heureusement, il existe des livres et des collections me permetant de l'entretenir de façon ludique et humoristique. Parmi mes dernières trouvailles, Porc ou cochon ? Les faux-semblants, de Jean-Loup Chiflet. Dans le même esprit que Ce livre n'est pas un bouquin de Rémi Bertrand (collection Le Goût des Mots/Points), toutes les subtilités de 300 faux-semblants, dont il faut se méfier malgré les apparences ... trompeuses. Ainsi entre porc et cochon, vous n'hésiterez plus (le cochon est un porc, au même titre que le sanglier et son cousin américain le phacochère) mais surtout vous passerez un agréable moment plein d'esprit et d'humour avec un Chiflet très en forme ! Décade ou décennie, lièvre ou lapin, glossaire ou lexique, désormais vous saurez choisir, de quoi sabrer ou sabler le champagne selon votre humeur du jour ... 

 

 

Porc ou cochon ?
Jean-Loup Chiflet
Editions Chiflet & Cie.
190 pages. 12,95€. ISBN : 9783251640807

Partager cet article
Repost0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 22:12
9782848102405FS.gifIl n'y avait qu'un pas entre le cinéma et le roman graphique, et Jon J Muth l'a franchi, avec cette adaptation plutôt réussie du film noir de Fritz Lang, M le Maudit. Toute la noirceur de ce film retrouve sa puissance dans les peintures "photo-réalistes" de Muth, et le découpage des séquences qui reprend le langage cinématographique avec plans séquence et fondus enchaînés. Cet exercice de style peut laisser dubitatif à prime abord - que peut apporter une adaptation de cette oeuvre ? - mais pour autant que ce soit périlleux, Muth arrive à revisiter cette oeuvre et à l'habiter à sa façon, également aussi expressionniste que le film de Lang. Toutes celles et ceux qui ne connaissent pas encore le film seront happés par ces images en noir et blanc, virevoltant, et le rythme rapide des séquences, qui renforce le sentiment de "thriller". Cette enquête policière est palpitante : dans le Berlin de l'entre-deux-guerres, un tueur en série sévit auprès des jeunes enfants en les amadouant avec des bonbons et un ballon. La pègre est suspectée, aussi pour écarter les autorités de ses traffics, elle décide de faire justice elle-même (un comble !) et de chasser ce prédateur. Se défendant sur son incapacité à maîtriser ses pulsions, l'homme essaiera de plaider tant bien que mal l'irresponsabilité de ses actes ... et sur "Nous aussi, nous devrions mieux surveiller nos enfants" que le roman s'achève. Lang et Muth pourfendent la morale et l'idée de justice humaine en montrant toute la noirceur de l'âme humaine.

A noter qu'une précédente adaptation BD a été publiée par Serge Bras, dans un style plus habituel et pour ma part moins convaincant.

M le Maudit
Jon J Muth
EP Editions. Collection "Atmosphères"
180 pages. 21.90€. ISBN :
978-2-84810-240-5

A voir !
Une page de présentation de Jon J Muth mais for english-speaking guys
Le site de l'éditeur EP

 

 


Vous avez lu ce livre ? Notez-le ! Related Posts with Thumbnails

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 21:16
boule-de-suif.jpgVoilà que je viens de terminer la lecture de ce Boule de suif, qui me fait découvrir la collection Ex Libris des éditions Delcourt. Les rétifs de Maupassant, pourtant si savoureux dans sa critique sociale, seront peut-être conquis par cette bande dessinée, qui restitue avec fidélité cette nouvelle qui fit connaître au grand public l'auteur normand.
Boule de suif, tel est surnom de cette demi-mondaine fuyant vers le Havre en fiacre dans la Normandie occupée de 1870, en compagnie d' "honnêtes gens" de la bonne et haute société de l'époque : un couple de notables, un couple de bourgeois, deux religieuses, deux nobles et un politicien. Ce voyage est l'occasion pour Maupassant de dénoncer l'hypocrisie sociale de son temps et de défendre ces femmes de basse condition qu'il fréquenta assidûment. Car s'il est des personnes peu fréquentables et sans honneur, ce ne sont pas celles que l'on croit.
Le voyage est long et la route pénible, et les voyageurs imprévoyants se seront faits suprendre par leur estomac vide criant famine. Seule, Boule de Suif a prévu un pique-nique, qui cela étant dit pourrait rassasier une garnison entière. Si certains se révèlent prompts à accepter son obole, d'autres se laisseront convaincre par la faim, avant leur arrivée à Dieppe, où le convoi fait halte pour la nuit ... Or le lendemain, le fiacre refuse de repartir sur ordre de l'officier prussien. Celui-ci n'est pas insensible aux charmes de Boule de Suif, qui par honneur se dérobe à ses avances. Après avoir été soutenu par l'ensemble des passagers, ces derniers se désolidariseront de la prostituée usant de stratagèmes pour qu'elle se plie enfin à la volonté du soldat et qu'ils puissent repartir ...

Tout le charme de cette bande dessinée vient de cette nouvelle savoureuse, mais aussi du dessin élégant de Li-an, qui utilise un langage très cinématographique pour animer l'intrigue et les jeux d'influence entre les personnages. Une bande dessinée à la hauteur du chef-d'oeuvre initial.

A voir !
Le blog de Li-An http://www.li-an.fr/blog/
La collection Ex-Libris de chez Delcourt


Vous avez lu ce livre ? Notez-le ! Related Posts with Thumbnails Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article
Repost0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 14:12
chromorama.jpgVoilà un objet littéraire non identifié, qui surprend par son esthétique très rétro et ses annotations philosophico-socio-satiriques.  D'aucuns diront qu'il s'agit d'une bande dessinée, d'autres y verront un recueil hétéroclites d'encarts graphiques très fifties et surtout pop art, Sonia Pulido utilisant certaines techniques de ce courant artistique comme le coupé-collé, la superposition, et surtout le détournement ludique d'objets ou de codes. On peut y voir une dénonciation très fortes des modes vite occidentaux qui pressurisent les individus, avec pêle-mêle des appels à la simplicité, au désencombrement, à la valeur humaine et non argent. 
Un joyeux méli-mélo qui ne laisse nullement indifférent que vous appréciez ou non le foisonnement coloré de Sonia Pulido.

 


Chromorama
Sonia Pulido
Editions de la Cerise. Collection "One-Shot.
80 pages. 16€. ISBN :
978-2-9519498-7-4

A voir !
Sur le site des éditions de la Cerise

 

 

 


Vous avez lu ce livre ? Notez-le ! Related Posts with Thumbnails Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Partager cet article
Repost0
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 22:06
JauraisAdoreEtreEthnologue_20052009_202748.jpgJeunes mamans qui courent partout, détendez-vous cinq minutes, plus même en lisant cette bd ! Si pour vous quotidien rime avec branle-bas  de combat entre des enfants adorables mais un peu scotchy, des aventures modesques, des copines et un chéri à qui il faut bien consacrer du temps entre boulot, métro (en option), dodo, votre horizon s'illuminera un peu grâce à ces bulles. Des recettes miracles ? Nan, aucune, mais beaucoup d'humour et d'autodérision, qui donne du peps et apporte un regard tendre sur la vie de cette trentenaire dessinatrice free-lance.

Un dessin très féminin agrémente agréablement ces pages compilant planches déjà parues sur son blog et dessins inédits.

J'aurais adoré être ethnologue
Margaux Motin
Editions Marabout. Collection "Marabulles".
300 pages. 12,90€. ISBN :
978-2-501-06163-6

 


Vous avez lu ce livre ? Notez-le ! Related Posts with Thumbnails Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article
Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 16:20
resistance.gifHistoire et mémoire familiale sont au centre de ce one-shot en noir et blanc. Stéphane Levallois n'a jamais connu son grand-père. Seules quelques paroles de son entourage lui laissent deviner qui était cet homme à qui il ressemble tant, mais qu'il ne peut s'empêcher de se représenter comme un sanglier, robuste et carré : 1942, la France est occupée et divisée, comme ce village tourangeau de Selles-sur-Cher, où résistants et collabos se cotoient.  Bernard, le grand-père de Stéphane, fait "sa" résistance, tout d'abord en jouant des tours à ses amis, car il demeure un bon vivant, mais également avec de engagements plus profonds et une prise de risques croissante, en cachant des armes sous ses salades, en aidant des amis à échapper à la S.T.O. ... Dans un temps, où chaque geste prend un sens et un poids particulier, et malgré sa prudence, il se méfie à juste titre de son voisin, le père marmouset ... 
La résistance du sanglier est un magnifique hommage à ce grand-père inconnu, et à tous ces actes héroïques, petits et grands qui ont été réalisé par les Résistants. Un véritable travail de collectage auprès des membres de sa famille, a permis à Stéphane Levallois de restituer une image fidèle du défunt, mais aussi des ambiances de cette France occupée qui se déchire.
Le parti pris esthétique du lavis renforce l'intensité de ces heures sombres, chaque case porte en elle une véritable émotion allant crescendo, avec une arrestation insoutenable, et conclusion finale bouleversante, qui nous donne de voir le vrai visage de cet homme, fort et droit. Cette histoire familliale particulière éclaire un pan de l'Histoire universelle avec beaucoup de délicatesse.

La résistance du sanglier

Stéphane Levallois
Editions Futuropolis.
118 pages. 23€. ISBN :
978-2-7548-0184-3

A voir !
la drawing's room de Stéphane Levallois
un interview sur BDgest
le site de Futuropolis et la fiche consacrée à l'album, et le blog de Futuropolis


Vous avez lu ce livre ? Notez-le ! Related Posts with Thumbnails Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article
Repost0
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 17:35
Affiche-BD-Angouleme-2010.jpglinkCa y est, ce week-end le festival de BD d'Angoulême va sévir ! Les bédévores de tout poil vont pouvoir découv
rir et rencontrer de nouveaux auteurs, participer à des ateliers et des conférences. Comme chaque année, le festival va faire le plein, et pour y partir en vadrouille, un regard sur le foisonnant programme vous aidera à choisir votre propre parcours : classique, indépendant, manga, jeunesse ou incontournable, de 7 à 77 ans, soyez certains de trouer votre bonheur.

Que nous réserve le cru 2010 ? Les BD en compétition reflètent l'étonnante production éditoriale actuelle. A vos pronostics !


news358-JE-MOURRAI-PAS-GIBIER-couv-.jpgConcernant la sélection officielle, mon coup de coeur se porte sur "Je mourrai pas gibier" d'Alfred. Cette BD vous coupera le souffle et les mots. Je l'ai lu il y a quelques mois déjà et tant elle est bouleversante, cruelle, dure - elle est tirée d'un fait divers réel, déjà restitué par les mots de Guillaume Guéraud dans le roman éponyme. Je  n'ai pu la chroniquer plus tôt, car un certain sentiment de malaise demeure une fois la BD fermée : il est impossible de cautionner un meurtre ... même celui d'un assassin ? Ou pire de plusieurs assassins ...
L'histoire ? Mortagne est une petite commune comme tant d'autres, morne avec sa vie de village, ses notables, ses petites histoires et cancans, sa bande jeunes ... et son "pleupleu" son idiot, son simplet, cellui-là même qui est rejetté par tous parce que ... parce que quoi d'ailleurs ? Bizarre, hors normes ... ou tout simplement hors de leur système de valeurs, de leur mode de vie. Terence est le pleupleu de cette bourgade. Le narrateur, Martial, est un jeune homme comme certainement beaucoup d'autres dans ces villes closes, qui rêve de s'en échapper et de quitter cet étau ronflant du quotidien, ce poids de l'inéluctable : tu nais à Mortagne, tu travailles à la scierie de Mortagne, tu te maries et vis à Mortagne, tu meures à Mortagne. Lui, par contradiction et révolte, se lance dans la mécanique "ailleurs". Malgré ses allers-et-retours, il étouffe toujours autant, face à la violence tacite ou implicite qui y fait fureur. Ces voya
ges entre Mortagne et son lycée sont l'occasion pour lui de lier sur le chemin qui le sépare de son arrêt de bus à son village avec Terence. Ce bout de chemin parcouru ensemble n'est pas l'occasion de grands débats, non la communication ne se fait pas à ce niveau là. Il s'agit véritablement de deux êtres humains qui se rencontrent, et partagent simplement ce qui se présente sur leur route, là un paysage, ici un chant d'oiseau. Un jour, Terence n'est pas au rendez-vous. Le frère du narrateur et un ami, ex-taulard plutôt violent, se sont amusés avec lui ... "Des raisons, on peut toujours en trouver. Des bonnes ou des mauvaises. En pagaille".

picobo.jpgConcernant la sélection jeunesse, mon choix porterait sur "Pico Bogue" qui demeure mon coup de foudre de l'année en la matière ... avec une petite mention spéciale "à découvrir ou à relire" pour la série "Raghnarok" que je suis depuis sa parution et qui arrive à se renouveller et à surprendre encore à chaque tome.

A voir !
un interview d'Alfred
feuilleter sur le site des éditions Delcourt Je ne Mourrai pas gibier
ma chronique de Pico Bogue
le programme complet du festival d'angoulême, les prix et les BD en lice

 
Partager cet article
Repost0

Prenez votre temps et lisez

Où Est-Ce ?

Le nez dedans

Participez !

Redécouvrez-Les ...

  • Changement de plateforme !
    Désormais vous retrouverez mes chroniques sur le site http://www.lire-ecouter-voir.com Au plaisir de vous y retrouver :)
  • Les Prizzi, de Richard Condon
    En octobre dernier est paru le premier tome de la série policière consacré aux "Prizzi", une famille mafieuse issue de l'imagination de feu Richard Condon. Car s'il s'agit d'une première parution en France, le satiriste mit au monde ces drôles de mafieux...
  • Yacouba, Kibwé, Yacoubwé de Dedieu
    Finalement entre deux révisions et la préparation du second semestre, il m'est plus dur que prévu de reprendre le rythme désiré, cependant je garde toujours un oeil sur la littérature de jeunesse, et espère vous proposer quelques titres de littérature...
  • Splat, agent secret
    Les amoureux de Splat, le chat duveteux et pelucheux seront ravis de le retrouver en agent secret ! Collectionneur de canards fabriqués par son papa, il s'aperçoit un jour que l'un d'entre eux a disparu. Ceci est d'autant plus étrange que le lendemain,...
  • Le cirque des illusions
    Bienvenue dans ce drôle de cirque où l'oeil est dupé par de malicieux trompe-l'oeil ! Conçu comme un spectacle par Etsuko Watanabe, il nous présenté par un Monsieur Loyal que nous retrouvons tout au long des pages ! Suivez Monsieur Papadon, il vous entrainera...

Juke-Box

Découvrez la playlist Blog avec Simon & Garfunkel


Découvrez la Radio Jazz vocal

Suivez le blog !

A propos ...

Droits d'auteur

Creative Commons License






J'y suis référencée


Je participe
Revue In-Fusion
Culturopoing



Je soutiens ces programmes.

Nethique.info